Le plus long des voyages commence toujours par un premier pas

Home » Dans un coin de l'atelier » Préparation d’un stand en coulisses

Préparation d’un stand en coulisses

La fin d’année arrive à grands pas, les marchés aussi… Dans les mois à venir, vous pourrez me retrouver sur 2 manifestations :

  • Les 10 et 11 novembre au Salon des Créateurs et Métiers d’Art à Perros-Guirec
  • Les 1er et 2 décembre au Marché de Noël à Pleumeur-Bodou

D’ici là, je voulais revoir un peu la présentation de mon stand. Cela fait un an que j’ai changé les couleurs du tissu dont je recouvre les tables et commencé à remplacer ou transformer les anciens présentoirs. Du sombre, choisi au départ pour faire ressortir les couleurs de mes créations, je passe maintenant au clair (style mer, sable blanc et coquillages) qui correspond mieux à l’image du Rire de l’arc-en-ciel. Lors de mon dernier marché, j’ai trouvé qu’il y avait encore des choses à revoir. Il restait également quelques anciens présentoirs noirs. Je m’attèle donc à ce travail avec énergie pour être prête le 10 novembre. Entre bricolage et peinture, je vous explique tout en 5 étapes.

1 – Sur mes tables pliantes, j’installerai donc les nouveaux tissus blancs (qui doivent encore subir une petite opération repassage d’ici là…) et un chemin de table en non tissé bleu. Sur cette nappe claire, je disposerai des coquillages ici et là.

2 – En ce qui concerne les présentoirs… Tout d’abord, il y aura une caisse en bois dont l’ouverture se fera de mon côté. J’y ai pour habitude de disposer mon petit matériel pour la vente (sachets, étiquettes, cartes de visite, carnet, ciseaux, stylos…). Un tissu blanc découpé à la bonne taille recouvrira en partie la caisse pour la rendre plus discrète. Dessus, je poserai un présentoir à atébas (que j’avais déjà fabriqué il y a longtemps) et une tête (qui aura une perruque le jour J, promis !) sur laquelle je disposerai une atébas. Je trouve cela plus parlant pour les visiteurs qui ne connaissent pas. Contre la caisse, un cadre grillagé supportera les boucles d’oreilles. Il s’agit d’un cadre classique qui dormait dans un coin de mon atelier. Je lui ai ajouté un grillage et quelques coups de peinture blanche.

3 – A côté viendra un support en métal que j’avais déjà peint en blanc lors de mes dernières expositions. Ses 2 tiroirs me permettent de ranger des créations lors du transport et servent aussi de présentoirs. A gauche, je fixerai les barrettes pinces clips sur des cache-pots joliment découpés. Les barrettes plus grosses seront sur le tiroir retourné et devant, sur la table. Ainsi, les 3 niveaux permettront de tout voir facilement. A droite, les colliers ras de cou seront disposés aussi sur plusieurs hauteurs. L’un d’entre eux sera présenté sur la tête, tout en haut. Pour les colliers sautoirs, j’ai réalisé un présentoir recouvert de sable, similaire au présentoir pour atébas mais en plus haut. Scoop du jour (roulement de tambour…) : pour l’instant, je n’ai pas ce genre de colliers dans mes créations mais c’est en projet. Fin du scoop !

4 – Sur le plateau rond (repeint en blanc comme il se doit), vous trouverez des bagues et des broches. Les broches seront directement posées sur le plateau. Les bagues enfants rempliront l’assiette. Les bagues adultes seront fixées sur les baguettes que j’ai coupées à différentes hauteurs et piquées dans le grand cache-pot. Tellement grand d’ailleurs qu’il a fallu que je rehausse le fond… J’ai peint les baguettes et pour m’assurer que les bagues n’allaient pas glisser jusqu’en bas, j’ai enroulé du sparadrap autour.

5 – Les tiroirs de la caisse en bois (voir 2) serviront au rangement des créations lors de leur transport. Mais ils seront également parfait pour donner un peu de hauteur aux lettres décoratives, aux « petits mondes » et aux cartes brodées. Je les couvrirai de tissu blanc. Un petit présentoir (initialement noir) permettra de maintenir les cartes brodées à la verticale. C’est plus pratique pour faire son choix. Derrière, un paravent, chiné récemment et remis à neuf s’intégrera parfaitement à l’ensemble. Il faut encore que j’ajoute du tissu à chaque panneau. J’y accrocherai les tableaux hublots brodés.

Voilà, je crois avoir fait le tour. D’ici novembre, je serai prête ! Et j’aurai même peut-être ajouté, modifié, transformé certaines choses, sait-on jamais. Qui a dit : « ça ne m’étonnerait pas d’elle » ? Mmmm… quelqu’un qui me connait bien, assurément. Eh bien soit, je lui laisse le mot de la fin et je vous dis à bientôt, peut-être sur une prochaine exposition.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *