Rien ne sert de posséder si tu ne sais pas partager - Proverbe gitan

Home » Et aussi... » Le Menhir de Saint-Uzec

Le Menhir de Saint-Uzec

Il était une fois un bloc de granite… un grand, que dis-je, un énorme bloc de granite (60 tonnes – 80 d’après certains – c’est respectable, même pour du granite). A l’époque néolithique, il a sans doute été transporté (hop hop hop !) de son littoral natal à son nouveau site, sur la commune de Pleumeur-Bodou. Notre bloc de granite était devenu un imposant menhir ! Si vous passez le voir, vous ne verrez « que » les deux tiers de sa hauteur totale, le reste étant solidement ancré sous terre. Mais rassurez-vous, il reste tout de même 7,40m à admirer.

Pour autant, passé le néolithique, l’aventure n’était pas terminée pour ce joli caillou…

Dans la 2ème moitié du XVIIème siècle, les croyances de l’époque et le culte rendu au menhir (ainsi qu’à d’autres d’ailleurs) ne s’accordaient guère avec la religion du clergé. Il a donc été christianisé : on l’a surmonté d’une croix, sculpté et peint sur sa face sud (images se rapportant à la passion du Christ), puis entouré d’un enclos. Aujourd’hui, la peinture a disparu et il ne reste que quelques photos anciennes en témoignage. Mais les sculptures, elles, sont encore parfaitement visibles.

Sur sa face nord, l’érosion a creusé des sillons pouvant évoquer une mante de deuil.

Si vous vous promenez dans le coin, je ne peux que vous inciter à passer voir ce majestueux menhir qui se dresse fièrement dans le paysage.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *