Le plus long des voyages commence toujours par un premier pas

Le corbeau

Si je vous dis « Corbeau », vous allez d’abord penser à un oiseau tout noir. Si je vous précise « Corbeau à l’Ile Grande », vous me répondrez sans doute que les goélands et les mouettes sont plus nombreux que les corbeaux sur les îles. A moins que vous ne connaissiez Le Corbeau, ce rocher à la forme si particulière.

Les promeneurs qui empruntent le sentier longeant la côte, le GR34, ont le loisir d’admirer cet îlot situé au nord de l’Ile Grande. Il brave tous les temps, du soleil à la tempête, et toutes les mers, du calme plat aux vagues les plus déchaînées qui parfois le recouvrent comme un vulgaire caillou.

Ile Grande - Le Corbeau 2

A marée basse, un cordon de galets le relie à l’île.

Ile Grande - Le Corbeau 3

Je n’ai pas résisté à l’envie de réaliser quelques « portraits » du Corbeau…

Ile Grande - Le Corbeau 4 Ile Grande - Le Corbeau 5

Ile Grande - Le Corbeau 6 Ile Grande - Le Corbeau 7

… sous le regard curieux d’une tortue locale !

Ile Grande - Le Corbeau 8

Le lieu aurait sans doute plu à Jean de la Fontaine… Pensez donc… Le corbeau et la tortue ! Si vous vous sentez l’âme d’un poète, n’hésitez pas à nous faire partager votre œuvre…

 

Facebooktwitterpinterestmail

2 Responses so far.

  1. nathalie dit :

    C’est vraiment une île magique!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *