Aujourd’hui j’ai croisé le Doute… Comme à son habitude, il m’a demandé de baisser les bras, sans savoir que j’utilise mes jambes pour avancer.

Home » Bons baisers de l'Ile Grande » La flore de l’Île Grande – Les fleurs vertes, brunes, peu apparentes ou inexistantes

La flore de l’Île Grande – Les fleurs vertes, brunes, peu apparentes ou inexistantes

Quel titre ! Bref, pour simplifier, disons qu’il s’agit ici de toute la flore qui ne pouvait pas se classer dans les autres catégories de la flore de l’Île Grande. Donc ni dans les fleurs blanches, ni dans les fleurs rouges et roses, pas non plus dans les fleurs bleues et violettes et pas plus dans les fleurs jaunes. Les voilà rassemblées ici, espèces typiques de notre littoral ou plus largement répandues.

Petit rappel à propos des couleurs – Entre vert et jaune, il n’y a parfois qu’un pas minime et là où certains d’entre vous diront « vert », d’autres répondront « jaune ». D’autre part, ce que vous appelez « peu apparent » a pu me paraître suffisamment important pour que je place une plante dans une autre catégorie. Du coup, je vous conseille de regarder les autres articles si vous ne trouvez pas votre fleur dans cette catégorie…

Petit rappel bis – Pour chaque plante présentée, j’ai choisi plusieurs photos. Vous aurez le nom des plantes en survolant les photos avec la souris. Il va sans dire que les plantes à fleurs vertes, brunes, peu apparentes ou inexistantes poussant sur l’Île Grande ne sont pas toutes ici. Au fil du temps et de mes promenades sur les chemins de l’île, j’ajouterai sans doute d’autres photos. Si de votre côté, vous pensez que certaines plantes sauvages devraient figurer dans cet article, je vous invite vivement à me contacter (commentaire ci-dessous ou lien contact). Je tiens également à dire que je ne suis pas botaniste. Du coup, malgré mes efforts, il se peut que des erreurs se soient glissées parmi les noms de plantes. Si vous en détectez une, n’hésitez pas à m’en avertir, merci !

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

4 commentaires pour l'instant.

  1. Laure dit :

    Quel beau travail!!!
    Félicitations!
    Pour quand prépares-tu les algues?
    bises
    Laure

  2. Michel GAILLARD dit :

    Ça va être plus « coton » de s’allonger pour prendre des photos à raz du sol 😉

    • Claude dit :

      C’est vrai, photographier les algues à plat ventre, c’est un peu plus… comment dirais-je… délicat, voire même… humide ! mais tu me connais, je suis capable de tout pour prendre mes photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *