Rien ne sert de posséder si tu ne sais pas partager - Proverbe gitan

Home » Dans un coin de l'atelier » Fabrication d’un présentoir pour accessoires de mode

Fabrication d’un présentoir pour accessoires de mode

Avoir une stagiaire à l’atelier est à la fois une responsabilité et un plaisir de transmettre son expérience. Et quand il s’agit de Jeanne, jeune stagiaire enthousiaste et sérieuse, c’est également une agréable semaine de partage.

Dès le premier jour, j’ai expliqué à Jeanne que faire tourner une entreprise seule signifie effectuer une multitude de boulots variés. La créatrice que l’on rêve souvent d’être à 100% se transforme tour à tour en photographe, en vendeuse, en étalagiste, en responsable marketing, en comptable, en femme de ménage, en rédactrice web… et j’en passe… Au moins, l’ennui et la routine ne sont pas à l’ordre du jour.

Durant toute la semaine, j’ai donc fait découvrir à ma stagiaire un maximum de « postes » de travail.

Entre autre, nous avons fabriqué un présentoir en vue de l’ouverture de la boutique de créateurs Treizh à Lannion. En effet, j’y proposerai cette année non seulement des atébas (comme les années précédentes) mais aussi des barrettes et des broches. Un présentoir plus grand s’imposait pour pouvoir installer toutes ces nouveautés. Et vous me connaissez, je suis du genre à fabriquer mes présentoirs avec ce que j’ai sous la main. Explications…

Je possédais 2 grilles (recyclage…) sur lesquelles j’ai mis une couche de peinture blanche pour leur redonner un peu d’éclat. Fixées l’une contre l’autre par le haut, elles formaient un support parfait. Une sorte de V inversé, en quelque sorte. En fouillant dans mes caisses à trésors (celles où je range les choses les plus improbables en me disant « ça peut servir un jour… »), j’ai trouvé des petits ronds de mousse (ah, vous voyez que ça peut servir un jour !). Jeanne les a peints en blanc pour plus de discrétion. Nous les avons ensuite collés sous les grilles en guise de pieds, pour assurer à l’ensemble une bonne stabilité.

Sur la grille du devant, nous avons cousu des bandes élastiquées qui allaient permettre aux barrettes et aux broches de s’accrocher facilement. Quelques crochets S qui dormaient dans un tiroir de l’atelier sont venus se fixer à côté pour la suspension des atébas. Pour permettre de mieux voir les créations, un carton blanc découpé aux bonnes dimensions a été fixé sur la grille du fond. Pour finir, une affichette présentera les différentes catégories d’articles au visiteur.

Cette semaine, j’ai complété mon stock de barrettes et de broches. D’ici la fin du mois, je réaliserai aussi de nouvelles atébas. Tout cela viendra compléter le présentoir qui sera fin prêt pour partir à la boutique Treizh.

 

Pour info et pour les personnes qui habitent ou qui seront de passage dans la région, la réouverture de la boutique éphémère Treizh (Place du Centre à Lannion) est prévue le samedi 31 mars.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *