Inventer, c’est penser à côté - Albert Einstein

Home » Dans un coin de l'atelier » L’espace boutique ou la valse des présentoirs

L’espace boutique ou la valse des présentoirs

Début décembre, c’était la grande valse des meubles et des présentoirs à la boutique du Rire de l’arc-en-ciel à l’Île Grande. C’était prévu pour janvier mais l’occasion a fait que… Je vous raconte toute l’histoire.

La boutique Le rire de l'arc-en-ciel
La boutique Le rire de l’arc-en-ciel « nouvelle version »

Au retour du marché de Noël de Pleumeur-Bodou au tout début du mois de décembre, je m’étais promis de faire une vitrine de Noël. C’était en effet le moment idéal puisque j’avais vidé l’ancienne vitrine de ses créations pour les installer sur mon stand d’exposition. Lundi 2 décembre au matin, je me suis donc attelée à cette tâche.

Vitrine de Noël vue de l'intérieur de la boutique
Vitrine de Noël vue de l’intérieur de la boutique

Quand la vitrine a été terminée, il ne me restait plus qu’à vider mes caisses revenues du marché de Noël et remplies de créations, et à remettre chaque chose à sa place. Sauf que j’ai eu envie de déplacer le paravent pendant qu’il n’y avait pas d’article dessus. C’était prévu et je m’étais promis d’attendre le calme de janvier pour m’en occuper. Mais l’occasion était trop belle. Le paravent était vide, ça me paraissait si simple et si rapide à faire. Il fallait juste déplacer un meuble qui gênait et pour cela ôter les présentoirs qui étaient installés dessus.

Détails de la boutique
Détails de la boutique « nouvelle version »
Détails de la boutique
Détails de la boutique « nouvelle version »

Et puis, tout s’est emballé ! Le meuble enlevé n’a pas trouvé sa place dans l’espace vide laissé par le paravent. Ça ne « collait » pas, ce n’était pas à mon goût. J’ai donc poussé d’autres meubles et d’autres présentoirs et au final, au bout d’une heure à peine, l’espace boutique ressemblait à un grand chantier avec des meubles en travers, des présentoirs en bataille ici ou là… et les créations qui attendaient toujours bien sagement dans les caisses.

Détails de la boutique
Détails de la boutique « nouvelle version »
Détails de la boutique
Détails de la boutique « nouvelle version »

Bref, au bout du compte, meubles et présentoirs ont trouvé leurs places définitives (enfin je pense) et j’ai pu enfin vider les caisses. A quand la prochaine valse ?

Facebooktwitterpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *