Aujourd’hui j’ai croisé le Doute… Comme à son habitude, il m’a demandé de baisser les bras, sans savoir que j’utilise mes jambes pour avancer.

Home » Bons baisers de l'Ile Grande » Rencontre avec des collégiens

Rencontre avec des collégiens

Quelle chance ! 3 jours à l’Ile Grande pour un voyage d’intégration. Voilà ce qu’ont vécu quelques 58 collégiens qui faisaient leur rentrée en 6ème cette année. Ils venaient de Rosporden. Basés au Centre du Baly, ils ont profité de leur séjour pour découvrir l’île et les environs. Lors d’une journée de chasse au trésor, ils ont vu l’allée couverte et le Port Saint Sauveur, ils ont également visité la LPOl’atelier de Marie-Antoinette Le Calvez et le mien.

4 groupes de 14 ou 15 enfants sont donc passés dans mon atelier dans la journée de jeudi. Séance découverte… Ici, on peut toucher les matières, manipuler les outils et s’essayer à quelques techniques simples. Certains s’en réjouissent et veulent tout tester, d’autres attendent un peu avant de se lancer, enfin quelques timides, impressionnés, hésitent longtemps avant de céder finalement à l’envie de participer…

On commence doucement avec la célèbre tresse…

On enchaîne avec du wrap, moins connu…

 

Puis arrive le tricotin qui rencontre toujours un grand succès auprès des enfants…

Les nœuds variés comme le scoubidou que certains redécouvrent… « Ah, oui ! Je connais… Je savais faire avant mais j’ai oublié ! », « Moi, je n’ai jamais compris comment faire… Tu me montres ? »

 

Le macramé, dont quelques enfants connaissent le nœud qui leur servait à faire les bracelets shamballa. Quant aux autres… « Wouahhhh… c’est compliqué… » et puis « Ah non, c’est facile en fait ! »

On finit avec le crochet (« Pffff… c’est trop difficile… » ou encore « Moi je sais faire, c’est Mamie qui m’a appris ! »), le tricot (« Maman connait ! Elle m’a fait un pull et une écharpe l’hiver dernier »), ainsi que la vannerie spiralée (« C’est super long à faire ! Tu mets combien de temps pour fabriquer une corbeille ? »)

Vendredi matin, c’est moi qui suis allée les retrouver. Après avoir chargé mon matériel sur le diable, je me suis rendue au centre pour un atelier créatif.

« Tu as apporté le tricotin ? »

« Non, on va faire autre chose aujourd’hui. »

« Ooooooohhhhh dommaaaaage… »

Eh oui, quand je vous dis que le tricotin plait. Il a ses fans, c’est comme ça.

Ce vendredi matin donc, chaque enfant avait une photo en noir et blanc de l’Île Grande. A l’aide de papiers, tissus, laines, coquillages et autres rubans et paillettes, il devait décorer sa photo en jouant avec les matières et les couleurs. Mettre en valeur certains détails, ajouter des éléments, encadrer, souligner des courbes ou encore « coloriser » l’ensemble… L’imaginaire et la créativité étaient de mise. Les seuls outils autorisés étaient une paire de ciseaux, de la colle et un pinceau. Ni dessin ni coloriage donc…

Mais je pense que quelques photos valent mieux que des explications…

    

  

Ce que vous ne voyez pas puisque je ne mets aucun visage dans cet article, c’est le sourire des enfants et leurs yeux pétillants… Je crois qu’ils ont apprécié leur voyage à l’Île Grande. Je leur souhaite une belle année scolaire. Et je salue bien bas les accompagnateurs qui font un travail formidable.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *